top of page

Lean Farming avec Ben Hartman - Webinaire

Dernière mise à jour : 20 juin 2023

Rédigé en collaboration avec Ben Hartman


La gestion d'une ferme maraîchère demande beaucoup de temps et d'efforts. Mais il n'est pas nécessaire qu'il en soit toujours ainsi.


C'est ce qu'a compris il y a quelques années Ben Hartman, auteur de The Lean Farm et enseignant de la masterclass Lean Market Growing. Avec sa femme Rachel Hershberger, il a créé la Clay Bottom Farm à Goshen, dans l'Indiana. En 2014, l'un de leurs clients de l'ASC a approché les deux propriétaires avec l'idée d'introduire des méthodes "Lean" dans leurs opérations agricoles. Les résultats ? Ben et Rachel ont pu :


  • Réduire leur zone de culture de 3 acres à ⅓ d'acre ;

  • Augmenter leur productivité ;

  • Cultiver 30 variétés de produits, en se concentrant sur les préférences de leurs clients ;

  • Vendre toute la nourriture dans un rayon de 1,5 miles.

  • Se débarrasser de la plupart de leurs outils ;

  • Réduire leur temps de travail à 35 heures par semaine (et parfois même moins !).


Avec ses deux serres et ses plates-formes en plein air, Clay Bottom Farm est l'une des rares fermes maraîchères de la région à produire toute l'année. Il n'y a pratiquement pas de concurrence en hiver pour les produits locaux, ce qui permet à Clay Bottom Farm de vendre la plupart de ses produits à des restaurants et à une coopérative alimentaire. Le reste des produits est vendu à l'ASC et aux clients des marchés de producteurs.


Mais qu'est-ce que système "Lean" ? Quels sont les principes fondamentaux du système "Lean" suivi par Ben et Rachel ?


Dans son dernier webinaire "The Lean Farm: 4 methods to increase productivity and profits with less work" en collaboration avec Orisha, Ben a présenté toutes les choses essentielles à savoir sur le système "Lean" afin que vous puissiez vous aussi atteindre une productivité élevée avec moins de travail.





C'est quoi le Système "Lean"?

Le système "Lean" est un système de production japonais qui met l'accent sur l'élimination de tout ce qui est "gaspillé" au sein de l'entreprise afin d'accroître la productivité et les bénéfices tout en demandant moins d'efforts. Ce système va à l'encontre de l'idée commune selon laquelle la croissance d'une entreprise passe par son expansion.


Imaginez le système "Lean" comme une pièce de monnaie à deux faces. Le premier côté représente la valeur. Ce côté représente non seulement le travail à valeur ajoutée, mais aussi la vision de la valeur que le client a pour lui. L'autre face est celle du "gaspillage", également connu sous le nom de "Muda". Il existe 10 types de gaspillage, que nous verrons plus loin.


Chaque activité de votre entreprise entre dans l'une de ces catégories, et l'objectif du système "Lean" est de vous aider à éliminer le "gaspillage" pour vous concentrer sur ce qui a de la valeur pour vous, qu'il s'agisse de votre temps personnel ou d'un travail à valeur ajoutée.



"Le Lean est une question de décroissance stratégique. Au fur et à mesure que vous éliminez les “gaspillages”, vous devenez plus petit. Nous nous sommes débarrassés de plus de la moitié de nos outils et nous travaillons deux fois moins d'heures qu'auparavant.

Lean agriculture, système Lean, serres, automatisation des serres, Clay Bottom Farm, Ben Hartman
Ben et Rachel dans leur serre à Clay Bottom Farm, Image par Ben Hartman

Chaque année où nous avons réduit notre activité, nous avons fait plus de gains. C'est ce qui est surprenant. L'état d'esprit dans lequel j'ai grandi est qu'il faut se développer en prenant constamment de l'expansion" Ben Hartman, entrevue avec Eco Farming Daily


Travaillez moins et produisez plus en 4 étapes

Organisez avec les 5S

Les 5S désignent cinq étapes négligées dans le processus d'amélioration continue du lieu de travail :

  • Trier (Sort);

  • Mettre en ordre (Set in order);

  • Faire briller (Shine);

  • Normaliser (Standardize);

  • Souteir (Sustain).


La 1re étape consiste à passer en revue TOUT ce qui se trouve sur votre lieu de travail et à déterminer la valeur de chaque objet. Décidez ce qui est essentiel et qui est utilisé presque chaque semaine ou ce qui doit être éliminé. SOYEZ IMPITOYABLE. Si nécessaire, créez une salle des "étiquettes rouges" dans laquelle vous placerez tous les objets dont vous n'êtes pas sûr.


Au cours de la 2e étape, vous devrez trier les objets restants pour voir où ils seront le mieux utilisés. À ce stade, analysez et décidez des arrangements les plus judicieux. Tenez compte de vos tâches, de leur fréquence, de l'espace disponible et d'autres facteurs pertinents. Il est préférable de placer les outils à hauteur des yeux.


La 3e étape est consacrée au rangement de votre espace de travail : balayer, laver, dépoussiérer, essuyer les surfaces, ranger les outils et les matériaux, etc. En plus de ces tâches de nettoyage de base, vous devez entretenir régulièrement votre matériel et vos machines.


Dans la 4e étape, vous devez systématiser toutes les étapes précédentes afin qu'elles deviennent des habitudes plutôt que des efforts ponctuels. Vous pouvez normaliser en créant des tâches régulières ou des calendriers assortis d'instructions afin que ces actions fassent partie de votre routine. Vous devez simplifier chaque processus à chaque saison, car vos normes changent.


Enfin, la dernière étape consiste non seulement à assurer le bon fonctionnement des 5S, mais aussi à veiller à ce que tous les membres de l'entreprise restent activement engagés. L'objectif ultime du "maintien" est de faire des 5S une initiative à long terme plutôt qu'un projet à court terme. Vous pouvez utiliser des images pour vous aider à réaliser les trois premières étapes.



Identifier précisément la valeur

Vous obtiendrez ces informations auprès des clients afin d'être en phase avec leurs besoins tout en intégrant vos valeurs.


Ben mène des enquêtes annuelles auprès des membres de l'ASC afin d'identifier leurs préférences, les points d'insatisfaction et les moyens d'améliorer la commodité du ramassage. L'enquête se poursuit au stand du marché des producteurs, où l'on demande aux clients de donner leur avis. Cela permet à Ben et Rachel de bien comprendre les demandes en matière de produits. Cette approche leur a permis d'identifier, par exemple, que les clients du marché préfèrent les tomates orange alors que les restaurateurs recherchent de grosses tomates rouges.

Voici quelques questions que vous pouvez poser à vos clients :

  • Que voulez-vous ?

  • Quand le voulez-vous ?

  • Quelle est la quantité dont vous avez besoin ou que vous voulez ?

  • Quel est le prix qui vous convient ?


agriculture Lean, système Lean, serres, automatisation des serres, Clay Bottom Farm, Ben Hartman
Image par Ben Hartman, Clay Bottom Farm

"Plus vous répondrez précisément à ces questions et plus vous serez en mesure de les satisfaire, plus votre entreprise durera longtemps, plus elle sera rentable et plus il lui sera facile de fidéliser ses clients.” Ben Hartman, entrevue avec Eco Farming Daily






Consultez le modèle de Ben à la page 52 de son webinaire PowerPoint pour un exemple visuel !


Webinar Ben Hartman Lean Farm
.pdf
Télécharger PDF • 236.81MB


Éliminez le muda

À Clay Bottom Farm, l'identification et l'élimination de toutes les formes de déchets est une tâche perpétuelle, guidée par le principe de l'amélioration continue.



"Chaque année, nous voulons mieux comprendre la valeur et nous débarrasser de plus de déchets. Il n'y a donc jamais de plateau. Le Lean est un système continu, pas quelque chose que l'on applique en une seule saison". Ben Hartman, entrevue avec Eco Farming Daily


Pour cette étape, éliminez tout ce qui ne sert pas à ajouter de la valeur à votre entreprise ou à vos activités. Vous n'avez pas besoin de développer votre entreprise, vous pouvez simplement éliminer le gaspillage et travailler plus intelligemment, et non plus durement.



agriculture Lean, système Lean, serres, automatisation des serres, Clay Bottom Farm, Ben Hartman
Ben avec son Paperpot Transplanter, Image par Ben Hartman, Clay Bottom Farm


"Si vous économisez 4 heures par semaine, vous pouvez prendre 1 an de congé tous les 10 ans. Si vous pouvez réduire les coûts de 5 % chaque année pendant 10 ans, vous avez atteint une croissance de 50 % sans avoir à développer votre entreprise" ! Ben Hartman, Webinaire “The Lean Farm: 4 methods to increase productivity and profits with less work”


Il existe 10 types de gaspillage que vous pouvez éradiquer au sein de votre entreprise :

  • Surproduction : Toutes les récoltes sont-elles vendues ?

  • Attente : Certaines récoltes sont-elles en attente dans un espace de stockage ?

  • Transport : Quelle est l'efficacité des itinéraires de livraison et de l'utilisation des véhicules ? Conduisez-vous trop ?

  • Surtraitement : Emballez-vous vos produits plus que nécessaires ?

  • Inventaire : Conservez-vous plus de fournitures et d'outils qu'il n'est absolument nécessaire ?

  • Déplacements : Quelle est l'efficacité de l'agencement de votre exploitation ? Votre processus de culture comporte-t-il trop d'étapes ?

  • Défauts : Les cultures ont-elles été défectueuses ? Quelle quantité d'aliments invendables ou de mauvaise qualité résulte des méthodes agricoles identifiées ?

  • Surcharge : Est-ce que vous, votre personnel ou votre équipement êtes surchargés ?

  • Travail imprévisible : Dans quelle mesure le travail est-il standardisé et prévisible

  • Talent inutilisé : Y a-t-il des idées ou des commentaires précieux qui ne sont pas exprimés ?


Pratiquer le kaizen routinement

Le terme kaizen fait référence à la philosophie japonaise selon laquelle chaque aspect d'une entreprise doit être amélioré en permanence, année après année. Voici 6 éléments que vous devez garder à l'esprit pour vous améliorer en permanence :

  • Le travail d'équipe ;

  • Les relations avec vos clients ;

  • Discipline personnelle ;

  • Amélioration du moral ;

  • Cercles de qualité ;

  • Suggestions d'améliorations.


Toutes les personnes impliquées dans votre entreprise, qu'il s'agisse des travailleurs, des clients ou même de vos enfants, devraient avoir la possibilité de contribuer au kaizen !


 

La mise en œuvre du système "Lean" dans leur exploitation a véritablement révolutionné la façon dont Ben et Rachel gèrent leur ferme. En se demandant simplement "Où sommes-nous le plus surchargés ?" et en mettant en place quelques moyens de changer les choses, le couple réduit la charge de travail chaque année.


Un hiver, ils en ont eu assez de stresser à cause de la surchauffe de leurs plantes lorsqu'ils n'étaient pas sur la propriété. C'est alors qu'ils ont décidé d'automatiser leur serre. Et maintenant ? Ils peuvent partir en vacances sans souci, sachant que leurs cultures sont entre les bonnes mains de leurs stagiaires et du système d'automatisation Orisha.


Leur entreprise est un véritable exemple du fait que l'agriculture peut être une carrière viable pour tout maraîcher désireux de devenir plus petit et plus sage.



agriculture Lean, système Lean, Clay Bottom Farm, Ben Hartmant
Ben et Rachel à Clay Bottom Farm, Image par Ben Hartman

"Il est temps que le secteur mûrisse. Ceux qui veulent y rester à long terme ne peuvent plus compter sur une expansion continue. Il est temps de concentrer nos efforts sur la création de valeur pour une réussite à long terme." Ben Hartman, entrevue avec Eco Farming Daily


Comme Ben et Rachel, vous voulez aussi avoir la paix d'esprit en ce qui concerne votre gestion du climat, de l'humidité et de l'irrigation en serre ? Commencez dès maintenant et contactez-nous !


Vous pouvez également vous abonner à la Masterclass de Ben en cliquant ici. Si vous voulez en savoir plus sur l'agriculture "Lean", consultez ses deux livres, The Lean Farm et The Lean Farm Guide to Growing Vegetables !





Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page